Le Sénégal: Appropriation et signification de la pratique chorale

Cette présentation aborde les différents aspects de l’implantation d’une pratique occidentale en milieu traditionnel. Le chant est bien présent partout sur le continent africain, mais la «formation» chorale a été amenée lors des différents échanges socio-historiques. Alors que certains travaux abordent le phénomène comme pratique adoptée par les tenants de la tradition orale, il sera question d’observer cette structuration du chant choral comme pratique «adaptée» au lieu et à la culture en Afrique de l’Ouest. Particulièrement axée sur le Sénégal, cette communication aura pour but de faire la lumière sur différentes incompréhensions reliées à cette pratique syncrétique relevant d’un phénomène plus grand que la seule «performance» du chœur lui-même, un phénomène s’inscrivant dans un mécanisme de survie identitaire. Ce sont les changements de nature observés et analysés dans les cadres de l’acculturation africaine et de l’implantation de cette pratique occidentale en milieu traditionnel qui permettront de comprendre comment s’opèrent ce phénomène et ses processus.

École d’été 2014 de l’Institut du patrimoine culturel de l’Université Laval: «Patrimoines artistiques de l’humanité»
En collaboration avec l’Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique (OICRM)
1er juin 2014, Musée national des beaux-arts du Québec, Québec

Annonce de l’OICRM

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s